Yannick Pelletier

Saint-Nazaire-de-Ladarez, Languedoc
Yannick Pelletier

Originaire de Macon en Bourgogne, Yannick Pelletier a d’abord exercé le métier de caviste à Lyon. Puis au début des années 2000, lors d’un passage dans le sud de la France, il découvre les magnifiques terroirs de Faugères et de Saint-Chinian. A cette période, il s’intéresse de plus en plus à culture de la vigne, alors il saisit l’opportunité de rejoindre le domaine Léon Barral, à Faugères, dans le Languedoc. C’est ici qu’il va se former pendant plusieurs années.

En 2004, Yannick saute le pas et achète 10 hectares de vignes à Saint-Nazaire-de-Ladarez, aux confins de l’aire d’appellation Saint-Chinian et à proximité de Faugères. Aujourd’hui, le domaine compte 13 hectares. L’encépagement est varié : Terret Blanc, Grenache Blanc et Grenache Gris pour les blancs. Syrah, Mourvèdre, Grenache Noir, Cinsault et Carignan pour les rouges. Les vignes sont cultivées en agriculture biologique et sont âgées de 4 ans à une centaine d’années.

Yannick Pelletier

Les parcelles sont relativement éloignées les unes des autres, ce qui permet à Yannick de travailler avec des terroirs bien différents. Même si la grande majorité est composée par des schistes, on trouve également plusieurs types d’argilo-calcaires, allant des terres blanches aux terres rouges et en passant par des galets roulés.

À la vigne, les sols sont entretenus grâce à un labour ou un semis roulé une année sur deux. Le maximum du travail est manuel pour éviter de tasser les sols. De plus, les parcelles sont pour la plupart escarpées et donc difficilement mécanisables. La taille est conduite en gobelet et l’ébourgeonnage fait parti des travaux en vert le plus important pour Yannick.

Yannick Pelletier

Au chai, le principe est de préserver au maximum l’intégrité du raisin et du vin : tri manuel de la vendange, pressoir à cliquet, gravité utilisée au maximum. Depuis maintenant quelques années, Yannick élève ses vins dans des cuves béton, inox ou fibre. Il utilise de moins en moins les barriques pour ne pas modifier le goût des vins. Les vinifications sont faites en levures indigènes et sans aucun intrant. Une faible dose de soufre peut être utilisée lors de la mise en bouteilles de certaines cuvées mais ce n’est pas systématique et cela dépend toujours du millésime.

Yannick produit des vins droits, précis, profonds et dotés d’une grande pureté. À goûter absolument !

Yannick Pelletier

Les cuvées disponibles de Yannick Pelletier

Découvrir plus de vins du Languedoc